La permission de manger de la viande dans la littérature rabbinique Agrandir l'image

La permission de manger de la viande dans la littérature rabbinique

New product

13,30 € TTC

14,00 € TTC

Aujourd’hui, au nom du bien être des animaux, certains remettent en cause la She’hita, « l’abattage rituel », et veulent imposer une autre méthode de mise à mort.
Aujourd’hui, beaucoup de gens sont préoccupés par l’éthique, non vis à vis de son voisin, de son prochain, mais vis à vis des animaux, des autres êtres vivants.

Plus de détails

Share :

Auteur Philippe Shlomo Assous
Pages 96
Taille 12,5 x 20 cm

Aujourd’hui, au nom du bien être des animaux, certains remettent en cause la She’hita, « l’abattage rituel », et veulent imposer une autre méthode de mise à mort.
Aujourd’hui, beaucoup de gens sont préoccupés par l’éthique, non vis à vis de son voisin, de son prochain, mais vis à vis des animaux, des autres êtres vivants.
Aujourd’hui, ce phénomène se passe dans notre société, chez nous. Est-ce une prise de conscience montrant une progression de la pensée ou est-ce un épiphénomène du à un groupe d’activiste qui veut lancer une nouvelle mode ?

Que pense la littérature rabbinique de tout cela ?
Que disent nos textes à ce sujet ?

Est-ce une vielle réfl exion parcourant les siècles, encrée dans notre mode de vie, notre Halakha, depuis le début du peuple juif, ou est-ce aussi du « neuf » ?

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La permission de manger de la viande dans la littérature rabbinique

La permission de manger de la viande dans la littérature rabbinique

Aujourd’hui, au nom du bien être des animaux, certains remettent en cause la She’hita, « l’abattage rituel », et veulent imposer une autre méthode de mise à mort.
Aujourd’hui, beaucoup de gens sont préoccupés par l’éthique, non vis à vis de son voisin, de son prochain, mais vis à vis des animaux, des autres êtres vivants.

30 autres produits dans la même catégorie :