Jérusalem, par une rosée de lumières Agrandir l'image

Jérusalem, par une rosée de lumières

New product

18,00 € TTC

En ce monde sporadiquement immergé dans « la ténèbre », comme la nommait André Chouraqui, il faut encore pouvoir rêver d’une Jérusalem obstinée et bavarde qui porterait, par cet alphabet traversé d’une rosée de lumières, l’essence d’un futur inouï. Car d’elle naquit une irréductible promesse, disséminée de bouche en bouche, de siècle en millénaire, par-delà les jours...

Plus de détails

Share :

ISBN 9782848283586
Auteur Daniella Pinkstein
Pages 120
Taille 14 cm x 21 cm

En ce monde sporadiquement immergé dans « la ténèbre », comme la nommait André Chouraqui, il faut encore pouvoir rêver d’une Jérusalem obstinée et bavarde qui porterait, par cet alphabet traversé d’une rosée de lumières, l’essence d’un futur inouï. Car d’elle naquit une irréductible promesse, disséminée de bouche en bouche, de siècle en millénaire, par-delà les jours, l’effroi, le désert, l’oubli et même l’incrédulité, faisant de chaque homme la source d’une éternité.

 

A travers seize fables, sur la rive ténue entre le rêve et la brute réalité de la vie à Jérusalem, avec la plume imaginaire de tous ceux, confiants, qui ont rêvé, dans cette Europe engloutie, à une humanité nouvelle, - dans mille langues, toutes en yiddish- , Daniella Pinkstein, nous restitue un monde où l’on peut, les uns les autres, se regarder autrement, se confronter à l’avenir dans les mains des idéalistes d’hier, et de ceux qui espèrent aujourd’hui.

 

Sous le regard croisé de jeunes photographes israéliens, Yaël Ilan, Yoram Salomon, et d’artistes qui nous saluent encore de leur lointain, Moï Ver ou Boris Carmi, cet ouvrage, petit écrin de générosité et de beauté, nous invite comme le dit Rachel Ertel dans sa préface à prolonger « le rêve auquel il se retient ».

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Jérusalem, par une rosée de lumières

Jérusalem, par une rosée de lumières

En ce monde sporadiquement immergé dans « la ténèbre », comme la nommait André Chouraqui, il faut encore pouvoir rêver d’une Jérusalem obstinée et bavarde qui porterait, par cet alphabet traversé d’une rosée de lumières, l’essence d’un futur inouï. Car d’elle naquit une irréductible promesse, disséminée de bouche en bouche, de siècle en millénaire, par-delà les jours...

30 autres produits dans la même catégorie :